Manif au col de Fontfroide contre l’éolien industriel !!

Mardi dernier une action symbolique a été menée.
Le collectif a distribué des tracts, inauguré le monument à la résistance contre l’éolien industriel puis pique-niqué sur le GR 7 en signe de protestation, ralentissant ainsi le chantier pendant quelques heures.
——————————

On ne va pas s’arrêter en si bon chemin :
mardi prochain 23 août, rassemblement au col de fontfroide. On distribue des tracts autour de quelques gateaux et d’un bon café.

Manif au col de Fontfroide contre l’éolien industriel !!

Manifestation mardi 9 août au col de Fontfroide. On distribue des tracts de 9h30 à midi puis on monte manifester paisiblement vers le Roc de l’Ayre en covoiturage.

Information: le collectif Fontfroide Libre qui a lancé il y a 6 jours un appel en ligne pour demander l’arrêt des travaux à Fontfroide, compte aujourd’hui plus de 400 signatures.. Pétition : Fontfroide : non l’éolien industriel n’est pas bon pour la planète !

Conseil d’Etat sursis à exécution

N° 350691

CONSEIL D’ETAT

SECTION DU CONTENTIEUX

OBSERVATIONS COMPLEMENTAIRES
A L’APPUI D’UNE REQUETE EN SURSIS A EXECUTION

POUR :

1° L’association «L’ ENGOULEVENT

2° Madame Marie GUASTALLA et Monsieur Claude BENSIGNOR

3° Monsieur Christophe CHASSARY

4° Monsieur Guy VIDAL

5° Monsieur Pierre RONEZ

Ayant pour avocat au Conseil d’Etat
La SCP ALAIN MONOD – BERTRANDCOLIN

CONTRE :

1/ la société EDF EN FRANCE venant aux droits de la société SIFF ENERGIES FRANCE,
2/ la communauté de communes de la montagne du Haut-Languedoc,
3/ le maire de la commune de Fraïsse-sur-Agout,
4/ le préfet de la région Languedoc-Roussillon.

*

*

Les exposants souhaitent apporter des précisions concernant le caractère difficilement réparable des conséquences que produit l’exécution de l’arrêt de la cour administrative d’appel de Marseille et sur l’urgence qu’il y a pour le Conseil d’Etat à statuer sur la requête.

Les photos produites à l’appui du présent mémoire font en effet apparaître que l’installation des éoliennes est en cours.

Des chemins ont été élargis, les sites prévus pour les éoliennes ont donné lieu à l’abatage d’arbres et au terrassement du sol.

Certaines éoliennes ont leur ferraillement déjà achevé.

Les photos qui sont produites à l’appui de ces observations montrent ainsi que l’exécution de l’arrêt de la cour administrative d’appel de Marseille a des conséquences difficilement réparables sur les sites concernés et leur environnement.

PAR CES MOTIFS et tous autres à produire, déduire ou suppléer, les exposants persistent en leurs précédentes conclusions.

SCP ALAIN MONOD – BERTRAND COLIN
Avocat au Conseil d’Etat

PRODUCTIONS :

1. Photo : vue depuis la montée vers le plo d’Espluc vers éolienne n°6, la piste recalibrée vers éoliennes n°7 à 10 et sur la droite, la piste élargie du bois de Sauze
2. Photo : virage élargi à 15 m en aval du col du plo d’Espluc
3. Photo : route entre Plo d’Espluc et Montplo élargie à 8m
4. Photo : col de Montplo (sur l’exacte ligne de partage Atlantique-méditerranée), éolienne n°3 à gauche et son ferraillage terminé; et l’éolienne n°2 en cours de terrassement en haut, plateforme de levage des machines à droite toute
5. Photo : éoliennes n°2 et 3
6. Photo : éolienne n°3 avec la plateforme de levage
7. Photo : éolienne n°3 et de son ferraillage terminé
8. Photo : site de l’éolienne n°3 prise depuis la montée vers l’éolienne n°2
9. Photo : terrassement en cours sur l’éolienne n°2.

Conseil d’Etat sursis à exécution à télécharger